Archives de catégorie : Non classé

L’Union des Gens de Métiers à Paris : Selosse, Rougeard, Dagueneau et consorts dévoilent leurs derniers millésimes !

Compte rendu du salon de l’Union des Gens de Métier (UGM) à Paris le Lundi 11 Juin 2018

Le Salon de l’UGM regroupe des hommes et des femmes talentueux, travaillant dans le respect de leur environnement et de leur terre.
C’est sous l’impulsion de Didier Dagueneau, en 1990, que ces artistes de la vigne se regroupent chaque année pour partager leur précision.
Portés par la même passion, nos experts Vins & Millésimes sont allés découvrir les derniers millésimes de ces amoureux du terroir.

Champagne Selosse – Anselme Selosse

De retour sur le domaine familial en 1974, Anselme entrera sa 45ème vendange cette année. Il revendique fièrement l’unicité de chaque récolte et offre aux amateurs de Champagne la précision de son terroir au travers de ses 14 cuvées, issues de 8ha50, principalement sur la commune d’Avize, le berceau de la Côte des Blancs.

  • V.O. – par Anselme Selosse, livre son tranchant et son habituelle droiture sur une longueur phénoménale.
  • Substance – par Anselme Selosse, explose en bouche avec la complexité d’un Champagne qui a vécu mais qui aurait toute sa fraîcheur du 1er jour,
  • Lieu-dit Sous le Mont, Mareuil-sur-Ay – par Anselme Selosse, un 100% Pinot Noir, chose peu commune au domaine, qui allie vinosité et puissance d’un terroir de Grand Cru. Une leçon de patience s’impose pour ce grand Champagne.

Domaine Didier Dagueneau – Louis-Benjamin Dagueneau

Avec 11ha au cœur de l’appellation Pouilly Fumé (plus 1ha de Sancerre dans la Côte des Monts Damnés à Chavignol), Louis-Benjamin et sa sœur Charlotte sont persuadés que la différence se fait dans le détail, comme leur père avant eux.
Pureté et respect sont leurs maîtres mots : un maximum de travaux à la main, un minimum d’intervention, avec une attention toute particulière à la vigne pour récolter les meilleurs raisins et produire des vins élégants, profonds et authentiques.

Domaine Roulot – Jean Marc Roulot

Principalement situé sur la commune de Meursault, Guy Roulot est un des premiers viticulteurs à vinifier séparément ses Meursault villages dans les années 60, ouvrant la voie à la définition de la diversité des sols bourguignons et à leur expression la plus juste.
Vinificateur au domaine familial depuis 1989, Jean-Marc marche dans les traces de son père Guy en développant une logique biologique, puis biodynamique dans les années 2000.

Les 2016 du domaine sont en ligne avec le profil du millésime qui se dessine : une acidité marquée, parfois un peu austère et qui nécessitera beaucoup de patience. Une analogie peut se faire avec le millésime 2007, en souhaitant aux Meursault 2016 du Domaine Roulot de trouver le même destin.

Clos Rougeard – Nady Foucault

Phénomène international encore méconnu il y a vingt ans, le Clos Rougeard est devenu la coqueluche de la Loire avec ses superbes cabernets francs. Suite au rachat du Clos par Martin Bouygues en  2015, Nady Foucault reste maître des prochains millésimes et continue à travailler comme les huit générations qui l’ont procédé : avec le soutien du temps. Les 10ha du Clos produisent 40 000 bouteilles sur les très belles années de rendement, des grappes impeccables, cueillies à parfaite maturité et avec un élevage de vingt-quatre mois suivi d’un vieillissement  en cave de deux ans.

Jacques Puffeney

Après 52 millésimes et du haut de ses 70 ans, Jacques Puffeney cède la moitié de son domaine en fermage au Marquis d’Angerville et préserve le reste pour son neveu et lui-même. C’est avec ces parcelles emblématiques sur les terroirs marneux de Montigny-les-Arsures et Arbois, entre autres, que le Marquis d’Angerville a créé le Domaine du Pélican qui gagne à être découvert.

  • Vin Jaune 2011 – par Jacques Puffeney

Parce que la gourmandise n’a jamais été un vilain défaut, nous en avons profité pour rencontrer des artisans de la gastronomie qui ne nous ont pas laissés en reste…

Alex Croquet  : « J’aime le pain riche en goût, en croûte, en mie crémeuse aux alvéoles anarchiques, révélant la générosité du blé mûri au soleil. »