Dégustation vin Côte Rôtie Cornas et Condrieu

Compte Rendu Côte Rôtie Cornas et Condrieu

NOTRE COMPTE RENDU DE DÉGUSTATION

« Côte-Rôtie, Cornas et Condrieu » : découvrez le compte rendu par Didier Frayssou de notre dégustation Oenoschool du 28 février 2017 et profitez ainsi de notre avis sur 8 grands vins différents !

Condrieu Petite Côte Yves Cuilleron 2009 ***

La robe est légèrement évoluée. Un nez d’abricots secs, de champignons et de sous-bois. La bouche est relativement équilibrée, fruitée, sans amertume en finale.

Condrieu Gangloff 2014 ***

Une robe dorée aux reflets verts. Un nez d’abricots et de violette. La bouche est grasse, très persistante sur des notes de pêche de vigne et d’abricot.

Côte Rôtie 2013 Champin le Seigneur Gérin ***

La robe est mâte et profonde, le nez est fumé et poivré. La bouche quant à elle est ronde et acide, les tanins sont encore présents mais équilibrés par une belle matière. L’ensemble reste très frais, dans l’esprit du millésime, mais sans verdeur.

Cornas Les Chailles 2014 Alain Voge ***(*)

La robe est brillante et pourpre d’une intensité moyenne. Le nez est discret (épices, cacao, fruits noirs) et la bouche est en demi corps mais équilibrée et digeste.

Cornas Eric et Joel Durand 1998 ***

Une robe évoluée d’intensité moyenne et un nez plutôt solaire et évolué (sur les fruits cuits et le cuir…). La bouche est fondue mais manque un peu de complexité.

Côte Rôtie Les Bécasses Chapoutier 2010 ****

La robe est d’intensité moyenne et le nez est floral et épicé sur des notes de tabac… En bouche, le vin est tout en finesse, très long avec des tanins fondus.

Côte Rôtie Brocarde 1995 François Villard ****

Robe évoluée et trouble, nez viandé, lardé, floral. La  bouche est concentrée mais l’acidité est présente et les tanins ne sont pas encore fondus…

Côte Rôtie La Barbarine Gangloff 2010 *****

Robe pourpre et dense. Le nez est complexe (fumé, boisé, avec des notes de fruits noirs, tabac et caoutchouc…). La bouche est fruitée, concentrée, avec des tanins soyeux et une belle persistance. Un équilibre parfait et un vin qui se livre très bien dès aujourd’hui.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *