Dégustation : Verticale du Château d’Yquem

Fondé il y a plus de 5 siècles, unique Sauternes Premier Cru Supérieur dans le classement de 1855, le Château d’Yquem est considéré comme le meilleur vin liquoreux au monde.

Découvrez le compte rendu de nos experts œnologues Didier Frayssou et Pascal Vogt à propos de la verticale d’Yquem du 13 Novembre 2017 organisée par Oenoschool.

Les vins du Château d’Yquem et du Château de Fargues sont également disponibles en ligne sur Vins & Millésimes.

Y d’Yquem 2011 

La robe très claire affiche une couleur or pâle. Y d’ Yquem exprime un nez variétal ainsi qu’une belle vivacité. Il dévoile des notes d’agrumes notamment de pomelos, des fruits exotiques et plus discrètement des notes végétales de buis. En bouche, nous retrouvons des arômes d’agrumes, ainsi qu’une légère touche de poire, l’ensemble structuré par une belle acidité. La finale se distingue par une fraîcheur plaisante.

Note de dégustation  15/20

Fargues 1998 

La robe couleur or soutenue..  Au nez,  il dévoile des notes abricotées  et d’oranges amères ; miellées et d’épices douces . En bouche, on découvre un vin relativement massif , plus dans la puissance que la finesse,   ample avec une belle longueur.

Note de dégustation  15/20

Yquem 2002 

La robe  est d’une couleur or soutenue. Le premier nez évoque la cire, le miel puis dévoile des notes confites de pate de coing et plus discrètement d’acacia et de tilleul. La bouche est onctueuse, présente une richesse remarquable ainsi qu’une liqueur abondante. La bouche est marquée par l’orange, l’abricot  et le miel.  Une très belle acidité lui donne un coté aérien, la  longueur en bouche est remarquable,  probablement u n des millésimes les  plus élégants des années  2000.

Note de dégustation : 18/20

Yquem 1994 

La robe affiche une couleur orangée aux reflets dorés. Le nez libère des notes miellées, confites notamment la pâte de fruits et l’abricot mûr puis des notes fumées plus réservées. La bouche dévoile une belle trame acide mais la pureté du fruit est moins présente que sur le millésime 2002, le botrytis moins pur et  les arômes très évolués. La finale est également moins nette et plus courte que l’Yquem 2002. A re-goûter pour valider que ce n’est pas un problème de bouteille.

Note de dégustation : 13/20

Yquem 1988 

La robe est couleur jaune or. Le nez est d’une splendide complexité, dominé par l’abricot, la pêche, l’agrume avec la marmelade et l’orange, ainsi qu’une touche de caramel et de coco. En bouche, on découvre un vin harmonieux avec  de la liqueur et une belle trame acide pour l’équilibrer. La longueur en bouche est remarquable. De très grande garde, l’Yquem 1988 est  le plus  abouti  de la dégustation mais il demande encore du temps pour se livrer.

Note de dégustation : 18/20 pour le potentiel et 16/20 pour le plaisir immédiat

Yquem 1976 

La robe est or avec des reflets orange. Le nez est élégant et complexe, il révèle des notes pralinées, de fruits secs et d’agrumes ainsi que des légères notes torréfiées de café. Malgré un millésime chaud, la bouche est fraîche et dévoile une assez bonne acidité. On retrouve des arômes de fruits secs, de pêche au sirop et plus discrètement de crème brûlée. Avec une belle longueur en bouche, il nous livre une belle lecture du millésime.

Note de dégustation : 16.5/20

Yquem 1939 

La robe est couleur brou noir voire acajou très sombre. Le nez  d’une puissance singulière exhale des notes de pruneau, d’armagnac, de pot-pourri, de champignon mais aussi des notes florales, de thé ainsi que d’épices douces et des notes torréfiées de café. La bouche dévoile des arômes d’abricots secs, d’orange amère, de rancio et des notes discrètes de caramel . En bouche, le millésime 1939 garde tout de même une belle acidité, et dévoile une subtilité remarquable, le sucre est encore présent mais fondu, le vin est évolué avec des arômes complexes. La légère oxydation n’a pas pris le dessus.

C’est un vin de méditation à boire pour lui seul.

Note de dégustation : 16/20

Découvrez également un article du blog sur l’histoire du château d’Yquem.

Don't be shellfish...Email this to someoneShare on LinkedInPin on PinterestShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *